Archives de Catégorie: Philosophie

Infrastructure et superstructure

«L’ensemble de ces rapports de production constitue la structure économique de la société, la base [infrastructure] concrète sur laquelle s’élève une superstructure juridique et politique et à laquelle correspondent des formes de conscience sociales déterminées. Le mode de production de la vie matérielle conditionne le processus de vie social, politique et intellectuel en général. Ce n’est pas la conscience des hommes qui détermine leur être; c’est inversement leur être social qui détermine leur conscience.» Marx, Critique de l’économie politique.

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Histoire, Histoire et civilisation, Philosophie, Politique

Kaboul, 1973

Photo: Laurence Brun

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Féminisme, Histoire, Histoire et civilisation, Philosophie, Photos, Politique

Dionysos?

Jim Morrison, mort aujourd’hui le 3 juillet 1971

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Art, Culture et société, Histoire et civilisation, Musique, Philosophie, Politique, Religion

Les archives des Sulpiciens au Fort de la Montagne

Les Sulpiciens ouvrent les portes de leur bibliothèque

Jean-Louis Bordeleau, Le Devoir, 30/06/21

La plus grande collection de livres rares et anciens du Québec s’ouvre pour la première fois au grand public. Les Sulpiciens de Montréal partagent leurs archives près d’un an après avoir licencié tous les professionnels qui ont la tâche de veiller sur ce patrimoine historique.

L’escalier de bois qui mène à ladite bibliothèque proclame la solennité des lieux. Sous les voûtes érigées en 1867, les centaines de reliures de cuir subtilement gravées laissent deviner un âge encore plus vénérable. Ici : une édition du Contrat social de Jean-Jacques Rousseau de 1796. Là : la première traduction française des écrits du philosophe John Locke, datée de 1755. Les plus anciens ouvrages de la collection des Sulpiciens remontent à la première moitié du 16e siècle. La suite ici

Informations ici

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Histoire, Histoire et civilisation, Lettres, Philosophie, Politique, Religion, Science

Voir pour concevoir

Beau et génial! Un accès qui permet de visualiser le contenu de la Stanford Encyclopedia of Philosophy (SEP).

Visualizing SEP

BLx

1 commentaire

Classé dans Féminisme, Histoire, Histoire et civilisation, Inde, japon, Philosophie, Politique, Religion, Science, Uncategorized

Canceller l’Antiquité?

L’Antiquité comme champ de bataille idéologique et pédagogique

Stéphane Baillargeon, Le Devoir 12/04/21

Les batailles homériques reprennent autour des études classiques. Alors que le ministère de l’Enseignement supérieur discute toujours de la possibilité d’éliminer l’initiation obligatoire à l’Antiquité dans le programme de sciences humaines du niveau collégial, des savants des études classiques, et non les moindres, demandent de modifier radicalement leur domaine pour le rendre plus inclusif, équitable, diversifié, bref pour le « décoloniser ». La suite ici

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Art, Culture et société, Féminisme, Histoire, Histoire et civilisation, Lettres, Musique, Philosophie, Politique, Religion, Science

La quadrature du cercle

La carte d’Hajime Narukawa

Les cartes du monde que nous dressons depuis 1569 à partir de la « Projection de Mercator »ne respectent pas les proportions réelles

Quelques articles pour se représenter la juste mesure et décoloniser la représentation de la terre:

Revoir le monde en planisphère

Oubliez votre vieux planisphère, voici la représentation à plat la plus juste de la Terre

A QUOI RESSEMBLE LE MONDE AVEC LA VÉRITABLE SUPERFICIE DES PAYS ?

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Histoire, Histoire et civilisation, Philosophie, Photos, Politique, Science

Faut pas donner ses données

Comment contrer les monopoles des Big Tech?

Pierre Henrichon, Le Devoir, 09/02/2021

Si c’est par la quantité que les données prennent de la valeur, il convient donc de reconnaître que cette quantité est redevable des activités de millions, voire de milliards de personnes qui génèrent ces données. La contribution de chaque individu ne vaut rien en elle-même. Cela signifie que ce qui est à la base de cette valeur, c’est le caractère collectif de cette production. Ainsi, une politique voulant contrer le pouvoir des GAFAM serait une politique qui affirmerait la propriété collective de ces données. De plus, une telle politique devrait canaliser cette valeur vers l’atteinte d’objectifs favorisant le bien commun. Ce qui est produit par la société doit profiter à la société dans son ensemble et ne plus être accaparé, privatisé et monétisé par un petit nombre. Ici pour la suite.

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Philosophie, Politique, Science

Super Bowl?

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Histoire et civilisation, Philosophie, Politique, Religion

ET, es-tu là?

Que dit de nous l’attrait pour les petits hommes verts?

Stéphane Baillargeon, Le Devoir, 29/01/21

« Nous vivons une sorte de deuxième révolution cosmologique engendrée par la découverte d’exoplanètes. « C’est aussi important dans un sens que la révolution héliocentrique, dit M. Smith. Pour la première fois, les mondes sur lesquels on spéculait depuis des siècles sont observés et explorés. Il y a maintenant une nouvelle modalité pour penser la possibilité de la vie extraterrestre. » la suite ici

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Histoire, Histoire et civilisation, Philosophie, Religion, Science

Pour le nouvel an

« Pour le nouvel an. – Je vis encore, je pense encore: il faut encore que je vive, car il faut encore que je pense. Sum, ergo cogito: cogito, ergo sum. Aujourd’hui chacun se permet d’exprimer son désir, sa pensée la plus chère: je vais donc dire, moi aussi, ce que je souhaite de moi aujourd’hui et quelle est la première pensée que j’ai prise à coeur cette année; je vais dire quelle est la pensée qui doit devenir la raison, la garantie et la douceur de toute ma vie! C’est d’apprendre toujours davantage à voir le beau dans la nécessité des choses: c’est ainsi que je serai toujours de ceux qui rendent les choses belles. Amor fati : que ce soit désormais mon amour. Je ne veux pas faire la guerre au laid. je ne veux pas accuser, même les accusateurs. Je détournerai mon regard, ce sera désormais ma seule négation! Et, en un mot, en grand, je ne veux plus, de ce jour, être jamais qu’un affirmateur. »

Nietzsche, Le Gai Savoir, § 276

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Histoire, Histoire et civilisation, Philosophie

ENFANT DE LA VIEILLE FRANCE

Dans une lettre à sa mère, datée du 19 juin 1831, Tocqueville écrit : « Le Canada pique vivement notre curiosité. La nation française s’y est conservée intacte : on y a les mœurs et on y parle la langue du siècle de Louis XIV. » Après son passage au Bas-Canada, dans une lettre datée du 7 septembre 1831, Tocqueville se félicite de sa visite : « il n’y a pas six mois, je croyais, comme tout le monde, que le Canada était devenu complètement anglais ». « Nous nous sentions comme chez nous, et partout on nous recevait comme des compatriotes, enfants de la vieille France, comme ils l’appellent. » 

Source: Musée de la Neufve-France

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Art, Culture et société, Histoire, Histoire et civilisation, Lettres, Philosophie, Politique

@Socrate

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Histoire, Histoire et civilisation, Philosophie, Politique

La pandémie d’une époque à l’autre

Leçons de la calamiteuse époque de la peste noire

Stéphane Baillargeon, Le Devoir, 06/11/20

Comparaison n’est pas raison ? Et pourtant. Après un premier article sur la longue préhistoire du confinement, en voici un sur les réactions à la peste au XIVe siècle pour finalement encore un peu parler de notre propre rapport à l’épidémie de coronavirus.

La propagation de la peste noire, horrible mal capable de tuer en quelques jours, voire quelques heures, est attestée en Chine (tiens, tiens…) au début des années 1330. Le grand commerce de la mondialisation sans le nom la transporte jusqu’aux rives de la mer Noire, vers 1346. Les galères soupçonnées d’avoir infecté l’Europe atteignent Marseille en novembre 1347. L’année suivante, le fléau atteint Rome, Florence, Toulouse, Carcassonne et Montpellier. Chaque fois, la faucheuse noire emporte le tiers de la population, voire sa moitié et plus encore.

« Si on s’intéresse à l’histoire du Moyen Âge, on ne peut pas faire l’économie de la peste : c’est l’événement majeur qui affecte tout le monde connu », résume Geneviève Dumas, professeure à l’Université de Sherbrooke.

Notre modernité avancée fait face à une catastrophe aux répercussions plus ou moins semblables. Ou est-ce bien le cas ? Peut-on oser des rapprochements et des concordances des temps entre ce monde disparu et le nôtre ? Peut-on par exemple faire des liens entre l’ancienne chasse aux boucs émissaires et la prolifération actuelle des théories du complot ? Peut-on comparer les stratégies de survie, la fuite ou l’isolement ? La suite ici

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Histoire, Histoire et civilisation, Philosophie, Politique, Religion, Science

Élections in the USA

« I want a president… »

BLx

1 commentaire

Classé dans Art, Culture et société, Féminisme, Histoire, Histoire et civilisation, Lettres, Philosophie, Politique