Archives de Tag: Art

Joseph Beuys: L’art est une nourriture pour l’homme

BLx

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Art, Cinema, Histoire, Histoire et civilisation, Philosophie, Politique

Qu’est-ce que la performance?

lilibethcuencar

Lilibeth Cuenca Rasmussen – ”A Void”

Depuis ses débuts, l’art contemporain a cherché à se détacher de l’art moderne. Ce dernier croyait être arrivé au bout de l’art et de ses capacités, mais les artistes contemporains ont su redéfinir l’art et ses médiums pour pouvoir étendre les limites supposément atteintes avant eux et explorer des thèmes de plus en plus profonds, provocateurs ou illuminants. L’art contemporain utilise la vidéo, la photographie, l’installation et bien d’autres médiums pour aborder des propos de manière unique. Mais l’un des médium que j’ai pu mentionner à travers mon Épreuve Synthèse de Programme est la performance. En s’interrogeant sur l’universalité des propos de l’art et de la vérité qu’il propage, j’ai abordé la performance. Cette dernière se démarque de tous les autres médiums pour plusieurs raisons.

Mais, premièrement, qu’est-ce que la performance? Comme son nom l’indique, la performance inclue un artiste qui joue un rôle. C’est précisément ce jeux qui constitue la performance, et non une vidéo ou des photos qui rapportent l’évènement. Ces derniers seraient plutôt une vidéo ou une photographie. La performance est donc le moment où elle se produit, avec l’artiste présent devant un public présent. Cette spontanéité est une des plus importantes caractéristiques de la performance et est l’une des caractéristiques qui rapproche la performance du rituel.

J’ai aussi abordé le rituel dans mon ESP, car la performance tente de le recréer. C’est ce que Michèle Fellous écrit dans son article Du rite comme œuvre: l’art contemporain. Selon elle, l’artiste est comme un chaman ou un sorcier qui permet à son public de vivre une expérience différente de sa vie ordinaire. On peut voir que la spontanéité de la performance peut ressembler à ce que Fellous décrit. Être présent au moment et au lieu de la performance la rend particulièrement unique, bien plus que le moment où on observe une œuvre d’art plus classique, comme une peinture, dans un musée. Non seulement la performance est un moment, les spectateurs sont parfois invités à participer, ce qui rend ce médium d’autant plus particulier.

Finalement, la performance est ce moment où l’artiste permet à son public de vivre une expérience unique, momentanée. En étant si spontanée, la performance permet de dépasser les support artistique classique. Plutôt que de présenter une œuvre finie, fermée, la performance permet à son public d’observer le processus de création de l’œuvre et, parfois, même d’y participer.

Étienne Denis

Poster un commentaire

Classé dans Art, Culture et société, Histoire et civilisation

Handicap: Changement de paradigme

Prototype_red

Viktoria Modesta

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Art, Cinema, Culture et société, Féminisme, Histoire et civilisation, Philosophie, Politique

Portraits de femmes

BLx via Mohamed Meddad

Poster un commentaire

Classé dans Art, Histoire, Musique

Karine Giboulo à Marie-Victorin

giboulo 6a00d834525e1869e20105360cf8a6970b-800wiKarine Giboulo Village Électronique (détail), 2008 Argile polymère, acrylique, plexiglass et matériaux divers 60″x36″x24″ + 77″x27″x24″ + 79″x20″x20″ Collection du 21C Museum (Kentucky, USA).

Mercredi, après la conférence «Un historien chez Ubisoft», une autre conférence, celle de l’artiste Karinne Giboulo, à 14h au H-107. Salle déjà comble, mais il reste une vingtaine de places pour les étudiants en H&C.

karinegiboulo.com

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Art

À Londres, de l’art mur à mur

image

L’art se fait viral en Grande-Bretagne

Le projet Art Everywhere accroche 22 000 reproductions dans les rues du pays

Louise-Maude Rioux Soucy, Le Devoir, 12/08/13

Un Francis Bacon au coin de la rue. Un Peter Blake dans le métro londonien. Un Damien Hirst dans l’autobus. L’art se fait viral ces jours-ci en Grande-Bretagne. Dès ce lundi et pendant deux semaines, il s’affichera au coeur du quotidien des Britanniques qui seront plongés – de gré ou de force – dans les tentacules d’Art Everywhere, une grande exposition sans frontières destinée à sortir l’art des livres et des musées.

Pas moins de 22 000 reproductions ont été ainsi accrochées aux quatre coins du pays dans des espaces publics d’ordinaire occupés à plein temps par des affiches publicitaires. Portée par des artistes, des commissaires et des entrepreneurs, l’initiative est parrainée par deux géants, les Tate Galleries et l’ArtFund, mais aussi par le public, qui a participé à son financement, un don à la fois.

« L’idée, c’est de chasser la publicité de nos rues pour la remplacer par des oeuvres d’art qui feront de la Grande-Bretagne la plus grande galerie d’art au monde », explique son idéateur, Richard Reed, un des hommes d’affaires derrière le succès des produits Innocent Drinks.

En juin dernier, les citoyens ont été nombreux à se prononcer en ligne sur les oeuvres à retenir parmi la vaste collection publique britannique. L’exercice a permis d’en retenir 57, pas une de plus, pas une de moins. Au sommet de cette liste en forme de coup de coeur : La dame de Shalott de John William Waterhouse. Daté de 1888, le tableau tire son inspiration du poème du même nom d’Alfred Tennyson.

Tout juste sous la belle dame éthérée, une autre femme éplorée au destin tragique : l’Ophelia (1851-1852) de John Everett Millais, juste avant qu’elle ne se noie. Suivent Tête VI (1949) de Francis Bacon, Grassed (1919) de John Singer Sargent et Tête d’homme (autoportrait I) (1963) de Lucian Freud.

Si tout se passe comme prévu, les organisateurs estiment que l’exposition aura été vue par 90 % de la population adulte au pays « de Banff Buchan en Écosse à Torbay dans le Devon et de Lowestoft dans le Suffolk à Belfast au nord de l’Irlande ».

Pour Marc Sands, à la tête du département des communications des Tate Galleries, l’initiative a le mérite de rappeler « que l’art britannique appartient à la nation britannique ». Mieux, ajoute-t-il dans une vidéo mise en ligne par Art Everywhere, les oeuvres punaisées dans un environnement aussi surprenantauront sans doute un effet positif sur le milieu de l’art en général, et plus spécialement sur les musées. « Certaines des oeuvres exposées restent largement ignorées du public, c’est vraiment une occasion d’élargir ce public. »

BLx

 

Poster un commentaire

Classé dans Art, Culture et société, Politique

Les vacances de Hegel

les vacances de hegel

Magritte, Les Vacances de Hegel, 1959

« Comment peindre un verre d’eau d’une manière qui ne soit ni indifférente ni fantaisiste, mais comme qui dirait avec génie ? J’ai alors pensé que Hegel (un autre génie) aurait été très sensible à cet objet qui a deux fonctions opposées en même temps: rejeter l’eau (s’en protéger) et la garder (la contenir). Il aurait été ravi, je pense, ou amusé (comme on cherche à l’être lorsqu’on est en vacances) et j’ai appellé le tableau Les Vacances de Hegel.»

 René Magritte

BLx

2 Commentaires

Classé dans Art, Philosophie