Destination Brooklyn: l’atelier de Liza

IMG_4087

IMG_4088

IMG_4089

IMG_4090

IMG_4091

IMG_4092

IMG_4093

IMG_4094

IMG_4096

IMG_4098

IMG_4100

IMG_4101

IMG_4102

IMG_4104

IMG_4103

IMG_4107

IMG_4123

IMG_4119

IMG_4110

IMG_4118

IMG_4121

 

IMG_4112

 

IMG_4114

IMG_4113

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Art, Culture et société, Féminisme, Histoire et civilisation, Photos

Rome en 320

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Histoire, Histoire et civilisation

Laurence en Asie: Myanmar

Sagaing Hill

my-11042956_642213702590606_7160953301435074748_n

my-997059_642213092590667_2459006981674429232_n

my_642212959257347_8653128492286123421_n

my-11045347_642213182590658_1389891383525490056_n

my-11037315_642213272590649_1353208178494005060_n

my-11043061_642213629257280_9127553420492503542_n

my-11058411_642213005924009_879710670985883256_n

Laurence Gwilliam

 

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Histoire et civilisation, Photos, Religion

Une expo de Jannick Deslauriers

Jannick Deslauriers: Fracture

Chez Art Mûr jusqu’au 25 avril

IMG_3938

IMG_3935

IMG_3928

IMG_3929

IMG_3930

IMG_3931

IMG_3933

IMG_3937

IMG_3945H&C in da house

BLx

 

Poster un commentaire

Classé dans Art, Féminisme, Histoire et civilisation, Philosophie, Politique

Laurence en Asie: Ça trompe énormément!

e-11048278_640225149456128_206708955868392070_n

e-11042661_640225219456121_3451520001618208541_n

e-11051999_640225379456105_7755705527233655567_n

Laurence Gwilliam

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Histoire et civilisation, Photos

Pour la journée des femmes

cambridge641241cambridge.org

Premier chapitre disponible ici en version pdf

1
SABINA LOVIBOND
Feminism in ancient philosophy
The feminist stake in Greek rationalism
Introduction
Despite the internal diversity of extant `ancient philosophy’, it has generally
been agreed that the main intellectual legacy of classical Greece and Rome
to the modern world is the idea of the value of truth and the capacity of
human reason to discover it. This idea, powerfully expressed in the
dialogues of Plato and in the more systematic teaching of Aristotle, has
provided an implicit point of reference ± usually, though not invariably,
positive ± for all subsequent `philosophy’ in the western world, and feminist
thought has been no exception to the rule. What remains unresolved,
however, is the proper ratio of positive to negative in the attitude of
feminism to `reason’. Since the eighteenth century at least, there has been
an effort to rethink the rationalist ethical and political tradition for the
beneÆt of women, and to detach its characteristic themes (legitimate social
order; mutual recognition among citizens; co-operative pursuit of a
common good) from the ideology of male supremacy. But the sexual
egalitarianism which we inherit from the age of Enlightenment is compli-
cated, today, by a rival impulse of solidarity with what the rationalist
tradition symbolically excludes ± that is, with reason’s supposedly feminine
`other’ or complement. It is this tension that sets the scene for our
discussion.

BLx

 

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Féminisme, Histoire, Histoire et civilisation, Philosophie, Politique

La Manif du Siècle

1000ème article publié sur ce blogue

Il faut se lever tôt pour assister à la manif du siècle, lorsqu’on vient de province. De Metz, le covoiturage jusqu’à Paris prend environ 3 heures. Trois silencieuses heures dans une voiture presque pleine de gens qui n’en ont rien à foutre… Ils vont en Argentine; des Luxembourgeois radins qui ont décidé de faire du covoiturage pour se rendre à Charles de Gaule. La voiture s’arrête à porte de Vincennes.

À la station de métro Nation, les tourniquets sont morts; ils ont été désactivés. Le métro est gratuit, un évènement extraordinaire qui ne se serait produit qu’en cas de cataclysme ou de fusillade dans les locaux d’un Hebdo. Quel drôle de sensation, passer les tourniquets sans entendre le « bip ». Ce n’est pas le fait qu’il n’y a pas de « bip » qui est drôle, c’est plutôt la liberté qu’accompagne l’absence de contrôleurs sur tout le réseau.

La ligne 9 est déjà saturée, c’est comme à l’heure de pointe. Le train souterrain ignore sans remords plusieurs stations. Parmi les victimes, se trouvent,  Rue des boulets, Charonne et Voltaire…

11h40 : La Place de la République est cernée de médias de toutes sortes. Des antennes blanches sur le dessus de fourgonnettes, des caméras, des CANON et des objectifs énormes de la toute dernière technologie chassent sur la place. Des machines qui prennent des centaines de photos et qui les stockent sur une petite carte en plastique.

Cela fait changement du vieil argentique contraint à 36 poses par film et au rembobinage précautionneux de chacun d’eux. Une contrainte excitante qui permet d’avoir un rapport plus intime avec l’évènement et qui rend le partage de celui-ci plus réel. Entre l’œil du journaliste et la situation, le dispositif technique est une chute libre, c’est l’incertitude d’un discours souhaité, une action plus authentique. Un Mamiya ZE entre les mains me permet d’adopter ce rôle particulier qu’est celui du journaliste de l’époque pré numérique.

12h00 : La foule devient de plus en plus dense. Tout à coup, un africain monte sur la statue et se met à gueuler dans un drôle d’accent :    « Zé Vous Zaimes !! ». Des gens marmonnent «  Je vous aime ? », se demandant s’ils ont bien compris le charabia. Puis ils complètent avec un : « CHARLIE Liberté !». L’africain brandit un drapeau français et un ami le rejoint.

Ils se mettent doucement à crier : « Libérez les cités ! ». De vieilles dames passent par-là : « Ha ! Ça y est ! Le débordement commence ! »

12h30 : La statue est maintenant noire de monde et on y a accroché un grand : « Je pense donc je suis ».

Un peu plus loin, là où les branches du trajet se séparent, le silence est total. Rue du Faubourg du Temple et rue Voltaire se remplissent d’un foule dense et silencieuse. Tous sont venus exprimer leur mécontentement, mais cette fois, avec silence et respect.

13h15 : Il n’y a plus moyen de bouger, ils ont bloqués la rue Voltaire à l’attente des chefs d’états. Nous sommes tellement nombreux que même sur une surface immense, nous sommes comme des sardines. Une dame prise dans la foule : « Regarder ma pancarte, je n’aurais jamais pensé faire ce genre de chose, je ne suis qu’une mère de famille… » Plus moyen de rebrousser chemin; La manif du siècle a commencée…

1Place de la république 11h40

2À gauche, un journaliste prépare son discours

2.5Un « Vandale » et les médias

3-2Le jeune africain et son acolyte

3.5Les jeunes prennent d’assaut la statue tandis que les gens mariés brandissent leur journal

4-1Deux jeunes dames et leurs dessins

6Un français pensif

7Elle se noie dans la foule

9Il gesticule en brandissant son drapeau de la république

10Une petite rue s’inonde graduellement de la foule silencieuse

11Certains s’extirpent de la foule pour observer le spectacle

12Un nuage de gendarmes s’impose

13Ils marchent en silence avec la foule

14l’Unesco est de la partie

Caroline Douville

Poster un commentaire

Classé dans Art, Culture et société, Histoire, Histoire et civilisation, Photos, Politique, Religion