Archives de Tag: Rolling Stones

Donnez-moi refuge!

Gimme Shelter

Oh, a storm is threat’ning
My very life today
If I don’t get some shelter
Oh yeah, I’m gonna fade away
War, children, it’s just a shot away
It’s just a shot away
War, children, it’s just a shot away
It’s just a shot away
Ooh, see the fire is sweepin’
Our very street today
Burns like a red coal carpet
Mad bull lost its way
War, children, it’s just a shot away
It’s just a shot away
War, children, it’s just a shot away
It’s just a shot away
Rape, murder!
It’s just a shot away
It’s just a shot away
Rape, murder yeah!
It’s just a shot away
It’s just a shot away
Rape, murder!
It’s just a shot away
It’s just a shot away yea
The floods is threat’ning
My very life today
Gimme, gimme shelter
Or I’m gonna fade away
War, children, it’s just a shot away
It’s just a shot away
It’s just a shot away
It’s just a shot away
It’s just a shot away
I tell you love, sister, it’s just a kiss away
It’s just a kiss away
It’s just a kiss away
It’s just a kiss away
It’s just a kiss away
Kiss away, kiss away
Paroliers : Keith Richards / Mick Jagger
BLx

 

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Art, Culture et société, Histoire, Histoire et civilisation, Lettres, Musique, Philosophie, Politique

Cocksucker Blues

exile main st

Cocksucker Blues, le film de Robert Frank sur les Rolling Stones, film légendaire longtemps interdit de diffusion, en fait toujours encore interdit de diffusion, refait surface au tiff.  Vraiment un rare documentaire. Pour avoir un aperçu du «plus célèbre film de l’histoire du rock n’roll que presque personne n’a vu»: extraits.

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Art, Cinema, Culture et société

Charlie is my darling

En 1965, tandis que leur carrière commence à décoller, on suit les Rolling Stones lors de leur tournée irlandaise. Mick Jagger a 22 ans et Keith Richards en 21! On les voit sur scène, en train et en avion, dans les coulisses des théâtres où ils se produisent, mais aussi dans leurs chambres d’hôtel, passablement ivres, chanter certaines de leurs chansons pas encore enregistrées sur disque et même quelques unes des Beatles. Un film à voir absolument, ne serait-ce que pour cette scène tournée dans un lieu incertain, une suite à l’hôtel ou un bar déserté, où l’on voit Keith au piano jouant du Elvis Presley que Mick, plutôt soul,  imite jusqu’à la caricature, Keith s’arrête alors tout net et lui lance: «Who do you think you are Mick Jagger?»

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Art, Cinema, Culture et société