Le 11 novembre, journée du Souvenir

Par Olivier Vaillancourt

Le 11 novembre  n’est pas une journée ordinaire, c’est le jour du Souvenir bien sûr.  Qu’est-ce que le jour du souvenir ? Pourquoi existe-t-il un jour consacré aux souvenirs ?

traité versaillesLe 11 novembre 1923[1] fut promulgué en France, aux États-Unis ainsi que dans tout les pays appartenant au Commonwealth[2] jour du Souvenir, pour honorer les hommes tombés durant la Grande Guerre[3].  La « der des der »[4] qui a propulsé divers empires et pays dans un conflit mondial sans précédent, s’est soldée par la défaite du 2ième Reich[5].  Les pays vainqueurs connus sous le nom des Alliés, ont forcés les autorités allemandes à signer un Armistice temporaire[6], comportant plusieurs clauses favorables aux victorieux évidemment. Le traité officiel fut signé le 28 juin 1919, connue sous le nom de traité de Versailles[7]. Anecdote amusante, ce traité fut conclu au même endroit, où 48 ans plutôt, le roi de Prusse Guillaume II avait proclamé le 2ième Reich, c’est-à-dire au château de Versailles[8]. Aussi, pour la première fois, le texte fut rédigé en deux langues officielles, le français connu comme seule langue diplomatique à l’époque et l’anglais, une langue internationale en devenir.

coquelicot

Le coquelicot est le symbole destiné au jour du Souvenir, cette fleur sert à commémorer les hommes morts au combat, ainsi que les vétérans. Originellement, elle était attribuée à la mémoire des hommes tombés et aux survivants de la Première Guerre Mondiale, mais aux fil des années d’autres conflits ont éclatés et elle est maintenant portée en l’honneur de tous les soldats morts, égarés et vétérans,  quelque soit le conflit militaire.

18BrumaireAussi, si l’on revient dans le temps, du 18 au 20 brumaire  de l’an VIII[9], c’est-à-dire du 9 au 11 novembre  1799 sur le calendrier républicain, sont les dates durant lesquelles le célèbre Napoléon Bonaparte effectua son coup d’État.  Le général victorieux de la campagne d’Italie fut nommé au poste de Général en chef de l’armée d’Orient par le Directoire[10] et, pour éviter toutes tentatives de prises de pouvoir, comme l’avait fait Jules César durant la république romaine, il eut la mission d’entreprendre une expédition en Égypte[11]. Ses ordres étaient simples, prendre le contrôle et  effectuer un blocus militaire pour ainsi bloquer l’arrivée de ressources vitales provenant des Indes à destination de la Grande-Bretagne[12]. Le canal de Suez n’existait pas à l’époque, mais l’Égypte restait une position stratégique de commerce, notamment grâce à sa proximité avec l’empire Ottoman. Une mission suicide[13], qui fera de lui un héros et une menace à son retour.  Lorsqu’il revint, Napoléon, aidé de ses supporteurs, pris le contrôle de la garde de Paris et à l’aide d’un stratagème politique, pris la totalité des pouvoirs du Directoire en le transformant en Consulat[14], puis il se fit nommer Consul[15][16]. Encore une référence à Jules César et l’Empire romain.

Cet article était destiné à paraître initialement dans  la plus récente livraison du journal étudiant, mais l’heure de tombée a été manquée de peu.


[1] COLOMBO, John Robert, Jour du Souvenir, [http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=f1ARTf0006769], le 2 novembre 2009.

 

[2] Association d’anciennes colonies ou protectorats de l’Empire britannique.

[3] 1914-1918, le 28 juin 1919 est signé le traité de Versailles.

[4] Nom donné à la Grande Guerre

[5] Régime impérial Allemand 1871-1918.

[6] MARQUIS, Hugues, L’armistice du 11 novembre 1918, [http://bacon.cndp.fr/dossiers_cndp/index.php?id=2], le 2 novembre 2009.

[7] LÉVÊQUE, Michel, Traité de Versailles, mise au point historiographique, [http://lethiboniste.blogspot.com/2009/07/traite-de-versailles.html], le 2 novembre 2009

[8] MAURY, Jean-Pierre, Proclamation du 2ième Reich, [http://mjp.univ-perp.fr/constit/de1870.htm], le 2 novembre 2009.

[9] COPPENS, Bernard, Concordance des deux ères, française et grégorienne, [http://www.1789-1815.com/cal_04_1.htm], le 2 novembre 2009.

[10] France, régime politique chargé du pouvoir exécutif séparé entre cinq directeurs du 26 octobre 1795 au 9 novembre 1799.

[11]Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009, « Coup d’État du 18 brumaire an VIII », [http://fr.encarta.msn.com] © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés, le 2 novembre 2009.

[12] Idem, le 2 novembre 2009.

[13] COPPENS, Bernard, Retour d’Égypte (août-octobre 1801), [http://www.1789-1815.com/retourdegypte.htm], le 2 novembre 2009.

[14] Régime politique subséquent au Directoire, en fonction du 11 novembre 1799 au 18 mai 1804, précédant le premier Empire.

[15] Fonction politique.

[16] Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009, « Coup d’État du 18 brumaire an VIII », [http://fr.encarta.msn.com] © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés, le 2 novembre 2009.

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

4 réponses à “Le 11 novembre, journée du Souvenir

  1. christiane gauthier

    Dans un article paru en fin de semaine dans le New York Times intitulé «Back From War, but Not Really Home» (dimanche le 8 novembre), l’auteur, Caroline Alexander , réfléchit sur l’accueil et le sort qui est réservé aux soldats qui reviennent vivants du champ de bataille. Et elle compare l’accueil qui leur est fait à notre époque à celui qui leur était réservé dans la Grèce antique, particulièrement dans les récits homériques de l’Iliade et de l’Odyssée. Ce qu’elle découvre alors est intéressant : à notre époque comme dans les temps anciens, le soldat est davantage reconnu et honoré s’il est mort au combat que s’il en revient vivant. Tel Achille qui, en trouvant la mort à Troie, est assuré d’une gloire éternelle et désormais entre dans la classe des plus grands héros. Agamemnon de retour à Argos ? Il mourra dans un bain de sang préparé par sa femme Clytemnestre. Ulysse ? Homère nous raconte que vers la fin de son voyage de retour (un nostos en grec, qui signifie voyage de retour +algos, douleur), Ulysse est accueilli par les Phéaciens, et lors d’une soirée avec eux, il écoute le poète de la cour qui récite les exploits de cette guerre dont Ulysse revient. Alors trop bouleversé par cette commémoration, Ulysse se voile la face de son manteau, cherchant à cacher les larmes qui coulent sur ses joues. Trop de mémoire et trop de douleur. De nos jours, c’est différent mais d’une autre façon semblable. Les récits des vétérans sont rangés en toute sécurité dans des livres et des films mais ils ne sont plus accueillis de la bouche même de ceux qui ont vécu ces terribles expériences, ils ne sont plus écoutés avec la gravité et le respect d’autrefois. Et même, souvent, on fait comme si le guerrier, soldat ou casque bleu, général ou lieutenant, devait éviter de raconter directement ce qu’il avait vu et vécu. Plus près de nous, le général Roméo Dallaire est revenu du Rwanda complètement malade du syndrome post-traumatique, douleur du retour, retour de la douleur, nostalgie, nostos et algos encore… Son remède, son «pharmakon» pour parler grec? Ce fut en partie le livre qu’il a écrit et qui témoigne de l’horreur indicible et insupportable : «J’ai serré la main du diable». Mais la violence est un mal virulent et contagieux dont il est difficile de se débarrasser entièrement. La mort au champ de bataille et le retour chez soi, les deux sont des épopées…les deux sont des épreuves.

  2. Jacynthe

    Bravo Oli, t’as du talent, excellent article. Continue à en faire pour le blog si le journal veut pas de tes articles en retard 😛
    À propos de la gloire des soldats, je me demande comment des gens comme Bush ou Harper peuvent dormir la nuit.
    Le sort réservé aux soldats est absurde, mort ou vif.

  3. Jade

    naon ! on veux de ses articles…
    comme t’as dis il était en retard…
    mais en faite il était très d’avance…
    prochaine fois… fait pas juste l’imprimer pis envoi le! =)

  4. Pingback: Journée du souvenir « Histoire et Civilisation

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s