Archives de Tag: Gainsbourg

Le travail aliéné

BLx

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Art, Culture et société, Musique, Politique

Chansons d’automne

Chanson d’automne

Paul Verlaine (1844-1896)

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l’heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

«Les sanglots longs /Des violons /De l’automne/Blessent mon coeur/D’une langueur/Monotone», ces vers de Verlaine pleins de mélancolie et d’abandon, l’Histoire avec un grand «H» a voulu qu’ils soient aussi message crypté, appel aux armes, annonce de la victoire prochaine. Ces vers de Verlaine furent en effet diffusés le 5 juin 1944 depuis Londres, en soirée, sur les ondes de la BBC, pour donner le signal aux forces de la Résistance en Normandie, pour les prévenir qu’il y aurait le lendemain une opération militaire, la plus importante jamais vue, D-Day, le débarquement des forces alliées…

http://www.museedu5juin1944.asso.fr/

http://www.doctsf.com/bbc/messages.html

Ces vers de Verlaine, Charles Trenet, «le fou chantant», les a mis en Jazz, les a rendus célèbres en chanson http://www.youtube.com/watch?v=XIi8XjO8kQw, mais en voici une version plus récente, pas mal plus «trash», celle de l’acteur Dominique Pinon…

Mais bien avant que les… Betteraves Bleues ne se saisissent des vers de Verlaine, Serge Gainsbourg les avait déjà joliment raboutés aux siens dans sa chanson «Je suis venu te dire que je m’en vais»…

Et voici maintenant que, «pareil à la feuille morte», les vers de Verlaine virevoltent vers les vers de Prévert, «Les feuilles mortes» mis en musique par Kosma et ici chantés par Yves Montant…

Un air connu, mille fois chanté, magnifiquement repris au saxophone par Cannonball Adderley et à la trompette par Miles Davis. Mélancolie de grand style, automne urbain, «Autumn Leaves»…

«Et chaque fois les feuilles mortes, te rappellent à mon souvenir…»,  cette chanson de Prévert et Kosma n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd avec Gainsbourg, encore celui-là, il a dû lui prêté l’oreille, qu’il a vraiment superbe comme on verra…

Mais aujourd’hui qui donc fait des chansons d’automne?

Bruno Lacroix

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized