Le page du Sénat vs le monstre des Communes

Brigette DePape, une étudiante de 21 ans, travaillant comme page au Sénat est sorti de son rang lors du discours du Trône pour brandir un signal d’arrêt au message sans équivoque: «Stop Harper». Très rapidement elle fut escortée au dehors de l’enceinte du Sénat, puis après avoir été détenue plus d’une heure et aussitôt congédiée de son poste de page, elle a distribué un communiqué de presse dans lequel on pouvait lire:

«Les valeurs conservatrices ne sont pas les valeurs canadiennes. Mais nous pourrons seulement arrêter l’agenda de Harper si les gens de tous les âges et tous les secteurs de la société s’unissent et s’engagent dans de la désobéissance civile créative (… ) Nous devons l’empêcher de gaspiller des milliards de dollars sur des avions de chasse, des bases militaires, et des baisses de taxes pour les multi-nationales pendant qu’il coupe dans des programmes sociaux et détruit le climat».

BLx

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s