Charivari à Montréal

Le charivari comme arme politique

Le recours au charivari par le mouvement étudiant dans les rues de Montréal témoigne d’un encrage historique remarquable dans la tradition politique québécoise et rappelle la stratégie mise de l’avant par le mouvement patriote à la veille des rébellions de 1837 et 1838. Lire la suite ICI

Gilles Laporte – Professeur d’histoire au cégep du Vieux-Montréal

Texte paru dans Le Devoir, 30/03/12

BLx

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s