Pour le Nouvel An

« Pour le nouvel an. – Je vis encore, je pense encore: il faut encore que je vive, car il faut encore que je pense. Sum, ergo cogito: cogito, ergo sum. Aujourd’hui chacun se permet d’exprimer son désir, sa pensée la plus chère: je vais donc dire, moi aussi, ce que je souhaite de moi aujourd’hui et quelle est la première pensée que j’ai prise à coeur cette année; je vais dire quelle est la pensée qui doit devenir la raison, la garantie et la douceur de toute ma vie! C’est d’apprendre toujours davantage à voir le beau dans la nécessité des choses: c’est ainsi que je serai toujours de ceux qui rendent les choses belles. Amor fati : que ce soit désormais mon amour. Je ne veux pas faire la guerre au laid. je ne veux pas accuser, même les accusateurs. Je détournerai mon regard, ce sera désormais ma seule négation! Et, en un mot, en grand, je ne veux plus, de ce jour, être jamais qu’un affirmateur. »

Nietzsche, Le Gai Savoir, § 276

BLx

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s