«Sugar Sammy: Gandhi a honte de toi»?

«Je concède que l’humoriste libéral a un certain talent d’acteur, j’ai quand même pris le temps de visionner deux ou trois numéros. Il imite bien les accents aussi. Je dirais que de rire du résultat du dernier référendum et par la même occasion de la loi 101 sur l’affiche de son spectacle (You’re gonna  rire, 49,5% français, 50,5% anglais) est provocateur mais pas apolitique, surtout quand on est conscient de son passé dans la jeunesse libérale. Cependant, là où il fait preuve de sa faiblesse intellectuelle, c’est lorsqu’il déclare : « Et puis, j’ai toujours été contre le repli identitaire ». Venant d’une personne dont les racines sont en Inde, c’est mal connaître l’histoire de son pays d’origine. Si un grand homme d’État indien comme Gandhi avait été « contre le repli identitaire » et si des millions d’Indiens qui ont rendu possible l’accession de l’Inde à l’indépendance avaient été, comme Monsieur Sugar, « contre le repli  identitaire », l’Inde serait encore aujourd’hui une colonie britannique. Heureusement que Gandhi et son peuple ont été « pour le repli identitaire » parce que grâce à cela l’Inde peut parler de sa propre voix dans le concert des nations. Grâce à cela, l’Inde peut rester un exemple de la ténacité d’un grand peuple qui a pris en main son destin, il y a déjà plus de 60 ans. »

Jules Fallardeau, Gandhi a honte.

BLx via Marie-Soleil Deschênes

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Culture et société, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s