Japon: l’après séisme

11 mars 2011, 14h46 (heure locale), le Japon s’est arrêté. La troisième économie mondiale et un des pays les plus évolués en matière de technologie est touché par un séisme de 9,0; le plus important de l’histoire du pays. Même si ce dernier sait faire face à ce genre de catastrophe et est mieux préparé que n’importe quel autre pays face aux tremblements de terre, celui du 11 mars dernier dépasse tout ce qu’ils ont vu.

Mais ce n’est pas tout. À peine remis de ces violents tremblements, voilà qu’un tsunami de plusieurs dizaines de mètres de hauteur s’abat sur la côte est du pays. L’immense vague, qui a ravagé plus de 200 km de côtes, est entrée jusqu’à 5 km de profondeur à l’intérieur des terres. Plusieurs villages ont été gravement touchés et certains d’entre eux n’existent même plus, car il ne reste pratiquement plus rien.

Comme si ce n’était pas assez, les Japonais doivent maintenant faire face à une troisième catastrophe : les accidents nucléaires à Fukushima Daiichi. En effet, depuis le séisme et le tsunami qui l’a suivi, les systèmes de refroidissement des réacteurs 1 à 4 de la centrale sont hors service et à cause de cela, les réacteurs ont été brièvement exposés à l’air libre, ce qui fait en sorte que trois des quatre réacteurs ont subi une fusion partielle de leur coeur. Depuis quelques jours, les techniciens de la centrale essaient de refroidir les réacteurs avec de l’eau de mer et ils ont rétabli une ligne électrique afin de remettre les systèmes de refroidissement en marche. Cependant, le mal est fait, car cette catastrophe est maintenant considérée comme le 2e plus grave accident nucléaire après Tchernobyl et, une fois la centrale hors de danger, il faudra la condamner.

Les Japonais ne sont donc pas au bout de leur peine et ils devront malgré tout se relever de ces catastrophes et tout reconstruire. En espérant seulement un dénouement positif pour la catastrophe de Fukushima, même si elle est déjà assurée d’une sombre place dans l’histoire…

Simon Renaud

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

3 réponses à “Japon: l’après séisme

  1. Étienne Lambert

    je voudrais pas faire preuve de narcissisme, mais c’était pas 8.9 ? Je sais pas de quelle façon c’est mesurée, mais je pense qu’il y a une grosse différence entre les deux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s